SP Enseignement

Publié le 16 Novembre 2021

L'arrêt cardiaque et le défibrillateur

L’arrêt cardiaque est un vrai problème de santé publique, chaque année environ 50000 personnes sont victimes d'un arrêt cardiaque soudain. Seulement 8% des personnes survivent à un arrêt cardiaque soudain. Avec la présence d'un secouriste et d'un défibrillateur on pourrait atteindre aisément un taux de survie qui avoisinerait les 40%. Dans le cadre d'un arrêt cardiaque soudain le cerveau privé d'oxygène se détruit de façon irréversible à partir de trois minutes. Malgré une intervention rapide des secours ils arriveront toujours trop tard, seule une intervention rapide du premier témoin permettra d'améliorer considérablement le taux de survie. Dans cette vidéo nous allons vous apprendre à reconnaître un arrêt cardiaque, savoir pratiquer les gestes qui sauvent, et utilisez votre défibrillateur.

La première chose à faire lorsque je découvre une personne inanimée c'est d'évaluer son état de conscience je m'approche de la victime et lui pose quelques questions; ouvrez les yeux, est-ce que vous m'entendez, serrez-moi les mains, sans aucune réaction je considère que la personne est inconscient, l'objectif ensuite est d'évaluer sa respiration.

➡️ Je m'approche et me place au niveau de la tête de la victime, que je bascule légèrement en arrière, j’essaye de sentir son souffle, entendre sa respiration et regarde vers les pieds pour observer si la cage thoracique se lève.

➡️ Sans aucun signe de vie je considère que la personne ne respire pas. Il va falloir rapidement pratiquer les gestes qui sauvent. Avant de commencer le massage cardiaque je dois immédiatement appeler les secours, je demande à quelqu'un de le faire à ma place et de revenir immédiatement avec un défibrillateur. Si je suis seule je prends mon téléphone portable que je vais mettre sur haut parleur en attendant que les secours décroche je commence immédiatement le massage cardiaque. Avant de commencer le massage cardiaque je dois repérer la zone d'appui, si j'en ai la possibilité je dégage le torse de la victime, dans le cas contraire je peux pratiquer le massage cardiaque par dessus les vêtements.

➡️ Pour commencer le massage cardiaque, je pose les deux mains l'une sur l'autre, doigts entrecroisées, le talon de la main sur le milieu inférieure du sternum, je garde les bras tendus, les épaules au dessus des mains, et j'enfonce la cage thoracique de cinq à six centimètres. Je relâche complètement la cage thoracique afin qu'elle reprenne son volume initial et j'effectue une centaine de compressions par minute; c’est le rythme de la chanson say in live ou de la marseillaise.

En cas de difficultés les secours d'urgence peuvent et doivent vous guider jusqu'à leur arrivée. Sauf si la personne ouvre les yeux et me parle je poursuis la réanimation jusqu'à l'arrivée des secours. Le massage cardiaque est relativement éprouvant sur le plan physique, je pense à me faire remplacer environ toutes les deux minutes par un autre sauveteur. Lorsque le défibrillateur arrive je dois poursuivre le massage cardiaque pendant que le deuxième sauveteurs place le défibrillateur sur la poitrine de la victime et j'arrête le massage cardiaque quand le défibrillateur me le demande.

Lectures recommandées

Nous pensons que ces autres articles pourraient vous intéresser. Vous recherchez une information particulière? N'hésitez pas à nous solliciter.

close
Start typing to see posts you are looking for.
Set your categories menu in Theme Settings -> Header -> Menu -> Mobile menu (categories)